Les sorties des Scribtonautes

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Rayure10
Rayures d'autofic
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski L-oeil12

L'oeil du diable - de Gaya Tameron
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski 00606711
L'automne des magiciens, Tome 3 - La passeuse d'ombres de @Hélène
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Couv-e10
Parfum/Empoisonné de @Cess
Les sorties des Scribtonautes

Plume, version intégrale de @"Daji"
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski 27781811
de Maanilee
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Gabari13
de Daji
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski 51car611
de Aurore C
Les sorties des Scribtonautes
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski 48976710
Nutty Mars avec Startracker et Liv

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Cess le Mar 14 Mai - 21:09

Qu'en pensez-vous ?


So you want to be a writer ?
Charles Bukowski, 1920 - 1994

If it doesn't come bursting out of you in spite of everything,
don't do it.
Unless it comes unasked out of your heart and your mind and your mouth and your gut,
don't do it.
If you have to sit for hours staring at your computer screen or hunched over your typewriter searching for words,
don't do it.
If you're doing it for money or fame,
don't do it.
If you're doing it because you want women in your bed,
don't do it.
If you have to sit there and rewrite it again and again,
don't do it.
If it's hard work just thinking about doing it,
don't do it.
If you're trying to write like somebody else,
forget about it.

If you have to wait for it to roar out of you,
then wait patiently.
If it never does roar out of you,
do something else.

If you first have to read it to your wife or your girlfriend or your boyfriend or your parents or to anybody at all,
you're not ready.

Don't be like so many writers,
Don't be like so many thousands of people who call themselves writers,
Don't be dull and boring and pretentious,
Don't be consumed with self-love.

The libraries of the world have yawned themselves to sleep over your kind.
Don't add to that.
Don't do it.

Unless it comes out of your soul like a rocket,
Unless being still would drive you to madness or suicide or murder,
don't do it.
Unless the sun inside you is burning your gut,
don't do it.

When it is truly time, and if you have been chosen,
it will do it by itself and it will keep on doing it until you die or it dies in you.

There is no other way.
And there never was.

_________________
Fiche personnelle de Cess
Cess
Cess
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6737
Age : 33
Localisation : Berzé-la-Ville

http://ecris-danse.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Dewen le Mar 14 Mai - 21:23

C'était un poème que j'ai étudié en 1ère, en littérature anglaise, avec un super prof, mais je me souviens que ça m'avait déjà bien intriguée à l'époque, mais peut-être pas pour les mêmes raisons qu'aujourd'hui, ma vision de l'écriture ayant évolué, un peu.
Spoiler:
(Bon et ça fait remonter des souvenirs, on devait écrire un texte sur le même modèle (So you want to be a... ?), et une amie avait écrit "So you want to be a bee ?", juste pour la vanne du jeu de mots :D )
Unless it comes unasked out of your heart and your mind and your mouth and your gut,
don't do it.
If you have to sit for hours staring at your computer screen or hunched over your typewriter searching for words,
don't do it.
Pour le coup, ici par exemple, je sais pas si je suis d'accord ou non... Parce que j'ai écrit certains de mes chapitres préférés de cette manière, en forçant légèrement, pour décoincer...
If you have to sit there and rewrite it again and again,
don't do it.
Là je ne dirai qu'une chose





Oups.
If you first have to read it to your wife or your girlfriend or your boyfriend or your parents or to anybody at all,
you're not ready.
Oups ?
When it is truly time, and if you have been chosen,
j'aime pas trop l'idée de "have been chosen", ici
en règle générale j'aime pas trop l'idée selon laquelle les artistes sont des élus, en fait (même si j'aimerais me sentir unique, et du coup j'aimerais avoir été "choisie", mais en même temps je suis pas sûre d'avoir été "choisie", donc je suppose que ça m'arrange bien de ne pas y croire)

Sinon pour moi c'est un beau texte. Je ne sais pas si je peux dire que je l'aime et qu'il me parle, en tout cas il m'intrigue depuis deux ans déjà, et dans ma tête y'a débat :D Après c'est toujours intéressant d'avoir la vision de l'écriture d'un auteur, et c'est pour moi clairement ce qu'il livre (livre, auteur...) là (après je connais pas vraiment Bukowski, juste qu'il est venu une ou plusieurs fois bourré en interviews :D), même si j'aime pas trop tout ce qui fait un peu "manuel" et vérité générale.
Mais hâte de voir ce que vous en pensez vous Razz !

_________________
Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous
Eh oui. – Cécile Durant
"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
Dewen
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 7329
Age : 19
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Animais le Mar 14 Mai - 21:48

En fait c'est un état d'esprit que je connaissais, sans connaître le poème, et je sais que je ne fais pas partie des ces écrivains là donc, ouppss aussi :D Même si l'écriture fait partie de ma vie, je sais qu'elle n'est pas vitale, et j'ai presque du mal à m'imaginer qu'elle puisse l'être. Je peux avoir de temps à autre une phrase qui arrive dans ma tête, souvent quand j'essaie de dormir, mais bien souvent malgré l'envie de m'en souvenir, je ne l'écris pas :D Je sais que si ça doit revenir ça reviendra.

Je pense aussi que si tous les écrivains étaient comme ça, bah Flaubert déjà c'est out, Zola aussi sans doute, on n'a pas idée du nombre d'auteurs reconnus qui écrivent, et réécrivent des dizaines de fois la même chose.

Mais au delà de ça, il y a l'idée principale sans doute, qu'il ne faut pas "écrire pour écrire", pour plaire, ou quoi que ce soit, mais plutôt écrire avant tout ce qu'on sent, retranscrire en quelque sorte les émotions qui nous traversent, et que si on écrit sans ce désir, et bien ça ne rendra que quelque chose de fade.

Animais
Animais
Scribtonaute Étoilé
Scribtonaute Étoilé

Féminin Messages : 742
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Cess le Mar 14 Mai - 23:02

Alors, alors,
pour ma part,
j'aime pas l'injonction "don't do it".
Genre, t'es qui, mec, pour dire aux gens ce qu'ils ont à faire ou ne pas faire ?
J'aime pas non plus cette idée d'enfermer un métier, une passion, une vocation ou un loisir dans un cadre étrqiué, et comme tu dis, Dewen, de le réserver à une élite.
Après, je le prends plus comme le sentiment d'une personne qui voit ça comme ça, et je trouve ça intéressant par moments. Disons que ya des phrases, même si je les aurais pas formulées comme ça, qui me parlent. Non pas que je sois d'accord avec le "If... not... don't do it", mais parce que je le vis comme ça aussi et ça fait écho en moi. Donc je vais coeurer plus l'impression qui se dégage de ces mots, la connivence que ça peut susciter en moi, plutôt que l'approbation de ces injonctions (qui, de toutes façons, sont à dessein provocatrices, je pense)

If it doesn't come bursting out of you in spite of everything,
don't do it.
:coeur:
Parce que j'aime cette sensation de fulgurance et de besoin quand j'écris. Genre à midi, quand j'ai dû arrêter en plein chapitre pour faire à manger pour ma famille (si j'avais été seule j'aurais fait comme d'hab quand je suis seule, rien bouffer du lever jusqu'à 17h et écrire sans m'arrêter), c'était comme si on m'avait enlever une gourde d'eau de la bouche alors que j'étais déshydratée. Horrible. Ça vous le fait des fois ? Genre mon chéri me dit qu'une météorite pourrait s'acraser et tout partir en fumée que je ne verrais rien et continuerais à taper :D

Unless it comes unasked out of your heart and your mind and your mouth and your gut,
don't do it.
:coeur:
Tellement ses sensations-là  :love:

If you have to sit for hours staring at your computer screen or hunched over your typewriter searching for words,
don't do it.
J'avoue que je ne connais pas le syndrome de la page blanche. Sois je sens que je suis dans une good mood et j'écris, soit je le sens pas et j'essaie pas. Par contre, des fois certains chapitres s'écrivent plus lentement que d'autres, pas parce que les mots ne viennent pas, mais parce que la scène est délicate et que je réécris chaque phrase.
@Dewen, des fois tu restes devant la page blanche ? Tu te forces ? C'est-à-dire ? T'as pas envie d'écrire, t'as pas des idées, et tu poireautes ? Tu écris sans plaisir ?

If you're doing it for money or fame,
don't do it.
Je pense pas qu'aucun écrivain fasse ça, en vrai. Autant aller faire acteur ou trader

If you're doing it because you want women in your bed,
don't do it.
Et si tu veux mettre des hommes dans ton lit, ça marche ?  :blabla:

If you have to sit there and rewrite it again and again,
don't do it.
Ah bah là mon pote, on est pas d'accord. Je sais pas d'où tu sors, mais j'ai pas entendu parler d'écrivain qui réécrivait rien de rien (ou alors des trucs tout pourris peut-être :D ). Parce que la langue, et encore + l'écriture, c hyper pas "naturel" comme faire une danse parfaite ou une chanson parfaite (et encore, ya de l'entrainement derrière, ou du moins des années de practice, mais bon c vrai que à un moment le "1er jet" peut être nickel) c'est un medium limité pour traduire une pensée hyper complexe dans un cerveau qui est loin de n'être que paroles (plus complexe qu'une simple voix ou un simple corps, si j'ose dire), donc pour moi même le meilleur des écrivains, après 70 ans d'écriture, c normal qu'il réécrive, pour chercher la musique parfaite, le message parfait, donc 💩

If you're trying to write like somebody else,
forget about it.
Boarf, suis même pas sûre que qui que ce soit fasse vraiment ça

If you first have to read it to your wife or your girlfriend or your boyfriend or your parents or to anybody at all,
you're not ready.
Nope, perso, j'ai pas eu ce besoin pendant des années, et aujourd'hiu j'ai une BL, et c'est hyper motivant, mais pas indispensable non plus pour avancer, enfin je sens que je pourrais quand faire sans. Et vous ?

Unless it comes out of your soul like a rocket,
Unless being still would drive you to madness or suicide or murder,
don't do it.
Unless the sun inside you is burning your gut,
don't do it.
ça, je trouve ça beau  :coeur:


Sinon, je te rejoins pas mal, @Dewen

C'est intéressant ce que tu dis, @Animais, je ressens pas du tout l'écriture comme toi pour le moment, j'arrive pas à imaginer ma vie actuelle sans. C'est marrant, je pourrais avoir ce même discours que toi sur la danse, par contre. Je me sens danseuse jusqu'au fond de mes tripes (le retour de la tripaille :D ), je danse tous les jours au moins dans ma tête ou au volant de ma voiture, et pourtant elle n'est pas vitale, je peux ne pas réellement bouger mon corps pendant des mois. Je me demande si ce n'est pas s'enfermer que de croire qu'on peut pas vivre sans des certains trucs  :think: OMG ce que ce paragraphe est confus So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Deadin13
Par contre, ma trilogie, pour l'instant, elle, si, elle est vitale. Mais je me dis pas que l'écriture sera vitale toute ma vie. Je suis loin d'écrire tous les jours comme plein d'auteurs ou d'en avoir besoin. Mais ça reste en trame de fond de mon quotidien. Bref, vaste et complexe sujet So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Washma13

_________________
Fiche personnelle de Cess
Cess
Cess
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6737
Age : 33
Localisation : Berzé-la-Ville

http://ecris-danse.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Animais le Mer 15 Mai - 0:16

Ah intéressant @Cess la comparaison de mon vécu de l'écriture avec ton vécu de la danse, j'ai l'impression que tu touches un truc !

Les moments de ma vie où j'ai été déprimée à fond j'arrivais plus à écrire vraiment, et je crois que pour le coup, c'était pas "j'écrivais pas donc je ne vivais pas" mais "je ne vivais pas donc je n'écrivais pas". Donc je vis l'écriture comme quelque chose qui ne marche que si je suis "débloquée", et comme toi y a des jours où ça veut pas. Mais vraiment, je pourrais tout à fait ne pas écrire. Il manquerait peut-être quelque chose à ma vie, et il est sûr et certain que je me ferais des fictions de ma "n"logie dans ma tête presque tous les jours aussi.

En fait mon imagination n'a pas besoin de se réaliser pour que je la vive je crois, même si c'est carrément mieux.

Et sinon, avoir quelqu'un qui nous lit c'est motivant, mais pas forcément parce qu'on ne sait pas ce qu'on fait, plus parce que quoi qu'on en dise, écrire n'est pas si solitaire qu'on ne le pense, avoir un retour sur ce qu'on fait ça booste.
Animais
Animais
Scribtonaute Étoilé
Scribtonaute Étoilé

Féminin Messages : 742
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Laura PS le Mer 15 Mai - 9:40

Alors, pour les pas à l'aise en anglais (ou juste les flemmards), je me permets de mettre une traduction trouvée sur le net Wink

Charles Bukowski a écrit: Alors vous voulez être écrivain? So you want to be a writer

si cela ne sort pas de vous comme une explosion
en dépit de tout,
n'écrivez pas.
si cela ne vient pas sans sollicitation de
votre cœur et votre esprit et votre bouche
et vos tripes,
n'écrivez pas.
s'il vous faut vous asseoir des heures
à fixer votre écran d'ordinateur
ou plié en deux sur votre machine à écrire
à chercher les mots,
n'écrivez pas.
si vous le faites pour l'argent ou la gloire,
n'écrivez pas.
si vous le faites parce que vous voulez
mettre des femmes dans votre lit,
n'écrivez pas.
s'il vous faut rester assis là
réécrivant encore et encore,
n'écrivez pas.
si c'est déjà difficile rien que d'y penser,
n'écrivez pas.
si vous essayez d'imiter l'écriture de quelqu'un d'autre,
oubliez.

si vous devez attendre que cela rugisse hors de vous,
alors attendez patiemment.
mais si cela ne rugit jamais hors de vous,
alors faites autre chose.

s'il vous faut le lire à votre femme
ou votre compagne ou à votre compagnon
ou vos parents ou qui que ce soit,
vous n'êtes pas prêt.

ne soyez pas comme tant d'écrivains,
ne soyez pas comme ces milliers de
gens qui se targuent d'être écrivains,
ne soyez pas superficiel et ennuyeux et
prétentieux, ne vous consumez pas d'un amour narcissique.

les librairies du monde ont
baillé jusqu'à s'assoupir d'écrivains
comme ceux-là.
n'en rajoutez pas.
n'écrivez pas.
à moins que cela ne sorte
de votre âme comme une fusée,
à moins que rester muet
ne vous rende fou ou
suicidaire ou assassin.
n'écrivez pas.
à moins que le soleil en vous
ne vous brûle les tripes,
n'écrivez pas.

quand le moment viendra,
et si vous avez été choisi,
cela se fera
tout seul et cela continuera
jusqu'à votre mort ou jusqu'à ce que cela meurt en vous.

il n'y a pas d'autre manière

et il n'y en a jamais eu d'autre.

Bah, j'l'aime pas trop ce poème. C'est plein d'injonctions, de clichés et d'idées reçues sur l'écriture et les aspirants auteurs et autrices... Quand on sait combien il a galéré, lui, à faire publier ses nouvelles dans des magazines de merde pour quelques maigres dollars pendant des années. Quand on sait que pendant longtemps il n'a écrit à une vitesse effrénée que parce que bourré ou défoncé... Bref, j'aime bien Charles Bukowski, mais là il n'est que la caricature de son propre personnage, donc mouais. En revanche, si vous voulez des choses plus intéressantes et plus concrètes sur le rapport du monsieur à l'écriture et au quotidien d'écrivain, je vous recommanderais plutôt "Sur l'écriture" (Au Diable Vauvert) qui est une anthologie de lettres, d'articles, d'extraits, de dessins et de textes inédits sur sa vie d'artiste.

_________________
Le Fil d'Ariane
(20K) En correction :fleur:

Le Comte de Chatonbriant - tome 1 - histoire de chatons steampunk
Premier jet terminéééé (17,5K) :youpi:
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Percent-100
Laura PS
Laura PS
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1396
Age : 25
Localisation : Paris (mais mon coeur est à Nantes)

http://scribouillarde.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Dewen le Mer 15 Mai - 10:58

@Dewen, des fois tu restes devant la page blanche ? Tu te forces ? C'est-à-dire ? T'as pas envie d'écrire, t'as pas des idées, et tu poireautes ? Tu écris sans plaisir ?
@Cess Je reste devant la page, mais c'est pas du tout ce qui me bloque. J'ai besoin d'écrire, envie d'écrire, parfois j'ai même les idées, mais les mots ne viennent pas, par exemple. Mais chaque fois que j'écris, dans ces situations, j'ai du plaisir, du coup !
Nope, perso, j'ai pas eu ce besoin pendant des années, et aujourd'hiu j'ai une BL, et c'est hyper motivant, mais pas indispensable non plus pour avancer, enfin je sens que je pourrais quand faire sans. Et vous ?
c'est une bonne question... Je sais pas si je pourrais aussi bien avancer, même psychologiquement, sans BL... Ça dépend sûrement de l'optique du texte, à mon avis. (mais par contre j'ai jamais ressenti le besoin de le partager avec mes sœurs ou mes parents)
Les moments de ma vie où j'ai été déprimée à fond j'arrivais plus à écrire vraiment, et je crois que pour le coup, c'était pas "j'écrivais pas donc je ne vivais pas" mais "je ne vivais pas donc je n'écrivais pas". Donc je vis l'écriture comme quelque chose qui ne marche que si je suis "débloquée", et comme toi y a des jours où ça veut pas. Mais vraiment, je pourrais tout à fait ne pas écrire. Il manquerait peut-être quelque chose à ma vie, et il est sûr et certain que je me ferais des fictions de ma "n"logie dans ma tête presque tous les jours aussi.

En fait mon imagination n'a pas besoin de se réaliser pour que je la vive je crois, même si c'est carrément mieux.
@Animais c'est intéressant ce que tu dis, je trouve, ça m'a fait me poser la question
Et pour avoir brutalement fait taire mon imagination, mes persos, mes mots, pour en avoir intensément pleuré, je pense que c'est pas juste l'absence de mon monde et de ce que j'ai créé qui me terrifierait... Dans la mesure où cette année, j'ai eu besoin de l'écriture pour me sentir vivante (et de mes proches, mais c'est autre chose), c'est assez triste, mais j'ai pas uniquement besoin de mes personnages et de mon univers dans ma tête (même si j'ai besoin d'eux, clairement), il me faut aussi les mots, les dialogues, les descriptions... Je sais pas à quoi je pourrais comparer l'écriture tellement ça me file des sensations et l'impression de vivre plus que jamais :o:

Merci @Laura PS pour la trad, ça aide toujours !
C'est plein d'injonctions, de clichés et d'idées reçues sur l'écriture et les aspirants auteurs et autrices...
mmmh assez ui
après je pense que ça peut parler et s'appliquer à certains et certaines...
Je jetterais bien un œil au livre que tu conseilles, même si je suis pas fan des essais sur l'écriture (mon ego, je suppose, toussa), cela dit ça a pas l'air de l'être, mais plus d'être un recueil, c'est ça ?

_________________
Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous
Eh oui. – Cécile Durant
"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
Dewen
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 7329
Age : 19
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Laura PS le Mer 15 Mai - 11:58

@Dewen
oui c'est plus une anthologie, y a pas mal de lettres échangées avec des amis auteurs ou des éditeurs par ex.

_________________
Le Fil d'Ariane
(20K) En correction :fleur:

Le Comte de Chatonbriant - tome 1 - histoire de chatons steampunk
Premier jet terminéééé (17,5K) :youpi:
So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Percent-100
Laura PS
Laura PS
Scribtonaute Hyperactif
Scribtonaute Hyperactif

Féminin Messages : 1396
Age : 25
Localisation : Paris (mais mon coeur est à Nantes)

http://scribouillarde.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Cess le Mer 15 Mai - 20:37

@Laura PS je suis plutôt d'accord avec toi.
Après, je pense que si on prend ce texte comme un injonction de Bukowski envers lui-même et non adressée aux autres, ça devient plus interessant. Merci pour l'info Wink

_________________
Fiche personnelle de Cess
Cess
Cess
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6737
Age : 33
Localisation : Berzé-la-Ville

http://ecris-danse.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

So you want to be a writer ? - Charles Bukowski Empty Re: So you want to be a writer ? - Charles Bukowski

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum