Les sorties des Scribtonautes


L'apprentie Faucheuse de @"La Faucheuse" :ICI
Les sorties des Scribtonautes


Christmas Codex de @"Gaya Tameron" & @Daji
Dispo : ICI
Les sorties des Scribtonautes


La bête + Le petit Marcel @Laura PS
Les sorties des Scribtonautes

Les Pics Célestes T1. de @Maanilee
Les sorties des Scribtonautes

Une semaine à Lacanau de @"Gaya Tameron" : ICI

[MALAISANT] Le Père l'Hiver

Aller en bas

[MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Snarkk le Mar 27 Nov - 23:21

Ce texte est malaisant et déprimant. Je suis navré, parce que je trouve un côté tout "mimi" à la photo qui sert d'illustration, mais la première chose qui m'est venue en tête était un thème franchement pas drôle, et j'ai souhaité continuer là dessus, quand bien même c'était une épreuve. La preuve ? J'ai voulu torcher ça le plus vite possible avant que ça ne m'empoisonne la tronche.

Je répète : c'est malaisant. Si vous êtes dans une phase de votre vie qui n'est pas très jouasse, je vous en conjure, passez votre chemin.

















____________________________________________________________________________________________


Tous les soirs, avant de m'endormir, je regarde la petite loupiote que m'a achetée maman. Je la trouve très belle – la lampe, mais ma maman aussi elle est jolie. Elle m'a dit que c'était de la sélénite. C'est un nom un peu compliqué, je trouve, pour une lampe, mais je l'aime bien. Il me fait penser à un autre mot : sérénité. Lui aussi je l'apprécie, c'est comme s'il y avait un bout d'été dedans. Moi j'aime bien l'été. Il fait chaud, on peut courir dehors plus longtemps et la maîtresse nous gronde pas parce qu'on est pas obligés de mettre notre veste à l'école.


Ce qui est bien avec ces lampes, c'est qu'on peut les regarder longtemps sans que ça nous fasse mal aux yeux. J'ai essayé avec d'autres ampoules, mais à chaque fois je devais arrêter au bout de quelques secondes tellement ça me donnait envie de pleurer.

Et puis cette lampe, elle est magique. C'est maman qui m'a dit ça. Des fois, elle raconte des bêtises parce qu'elle croit que je suis trop petite pour comprendre, mais cette fois elle a raison. Maman dit que la lampe éloigne les monstres et les mauvais rêves. C'est vrai, mais ça ne marche que quand elle est allumée. Dès qu'elle s'éteint je sais que je vais sentir comme des petites bêtes courir sur mon corps, et je n'aime pas du tout parce que c'est trop bizarre.


Depuis quelque temps, je veux qu'elle soit allumée toute la nuit. Au début maman ne voulait pas. C'était pas méchant de sa part, mais moi ça me faisait très peur. Elle me disait qu'une petite fille courageuse comme moi ne devait pas avoir peur des monstres, et que les cauchemars disparaissaient toujours au petit matin. Mais j'ai pleuré et pleuré et encore pleuré. C'était pas un caprice comme quand j'ai voulu le petit chat mais que finalement on a pas pu le prendre parce que c'était trop compliqué d'avoir un animal à la maison. Là, je pleurais pour de vrai. Alors maman elle m'a dit que les cauchemars disparaîtraient au bout d'un moment mais qu'elle était d'accord pour me laisser la lampe allumée, au moins pendant un temps. Et puis comme maman travaille beaucoup la nuit, je crois qu'elle aime bien savoir que je suis rassurée, même si c'est grâce à une lampe.

De toute façon je vois que c'est compliqué pour elle. Elle est fatiguée, je trouve mais ça doit être normal quand on travaille la nuit plutôt que de dormir comme les autres gens font. Mais elle m'a dit qu'elle n'avait pas le choix, qu'à son travail il fallait copiner pour travailler de jour. Moi, j'ai des copains et des copines, et c'est vrai que je ne les vois que la journée à l'école, pas la nuit. Alors j'ai dit à ma maman que si elle voulait, je pouvais lui prêter mes copains et mes copines, comme ça elle pourrait travailler le jour et se reposer la nuit. Elle a rigolé et m'a embrassée, puis elle a un peu pleuré aussi, mais elle n'était pas en colère. Je dis ça parce que des fois, je raconte ou je fais des bêtises qui l'énervent un peu, comme la fois ou j'ai fait un caprice parce que j'ai voulu le petit chat qu'on ne pouvait pas prendre à la maison, ou comme quand j'ai fait un joli dessin sur sa commode avec mes feutres.




Ma maman elle a un copain qui s'appelle Eric. Eric, c'est pas mon papa. Je sais pas où il est mon papa. Maman elle en parle pas même quand je lui demande, parce que c'est bien embêtant quand à l'école on me demande ce que fait mon père. Elle m'a toujours dit que plus tard elle m'expliquerait, mais je crois que plus tard c'est encore un peu loin.



Eric je l'aime pas, même quand il essaye d'être gentil avec moi. Il se dispute beaucoup avec maman je trouve, mais comme c'est compliqué pour elle, je crois qu'elle le garde, parce que sinon elle se sentirait trop seule. Un peu comme moi je me sens seule quand la lampe s'éteint, même si je serre Lapinou dans mes bras. Lapinou c'est mon doudou, et si tu n'as pas compris que c'est un lapin, t'es vraiment le dernier des crétins !

La nuit je fais des cauchemars que je raconte à Lapinou le matin, quand je m'en souviens. Je m'en souviens pas toujours. Des fois je crois que je veux pas trop m'en souvenir, parce que sinon ça me rend triste. Je rêve que des bébêtes se déplacent le long de mon corps, parfois elle me pincent, parfois elle me touchent, parfois elles veulent même rentrer à l'intérieur de moi mais là je crie tellement que ça me fait mal, et en général je me réveille. Quand je me réveille, il y a le Père l'Hiver.


Le Père l'Hiver, c'est le plus gros de mes monstres. Celui que j'arrive jamais à battre. C'est le seul qui a pas peur de la lampe, alors que c'est une lampe magique. Peut-être que lui aussi c'est un monstre magique, je sais pas trop. En tout cas, il me fait très peur parce qu'il est souvent là les nuits. Y a même des fois où je le sens s'approcher. Moi je regarde la lampe, et elle brille de sa petite lumière rassurante, mais quand j'entends ses pas je suis plus rassurée du tout. J'ai peur. Alors je serre Lapinou entre mes petits bras, je ferme les yeux très très forts et je prie pour que la loupiote reste allumée. Mais le Père l'Hiver, il arrive toujours à l'éteindre. Le Père l'Hiver, c'est un monstre tellement fort qu'il arrive à se faire passer pour Eric, le copain de maman que j'aime pas vraiment parce qu'il se dispute souvent avec elle et qu'il essaye d'être gentil avec moi mais que ça marche pas trop. Mais ça peut pas être lui, parce qu'Eric il parle, même si c'est pour dire des choses pas très gentilles à ma maman. Pendant que les petites bêtes courent sur moi, le Père l'Hiver j'ai plutôt l'impression qu'il grogne, comme un vieux chien qui aurait de l'asthme, comme mon copain Bastien à l'école, qui est obligé de prendre du vent toline – c'est un vent spécial, un peu magique – pour pas s'étouffer. Des fois comme j'ai déjà dit j'ai trop mal alors je crie et là le Père l'Hiver il arrête de grogner. Il me regarde avec des yeux tout bizarres, presque un peu tristes et puis il s'en va mais il rallume jamais la lumière. Je crois que même s'il peut éteindre la lampe, le Père l'Hiver il a quand même un peu peur d'elle.


Je l'ai appelé le Père l'Hiver parce qu'à chaque fois qu'il arrive j'ai l'impression que toute la chaleur de mon corps elle disparaît, pfiout, d'un coup ! C'est un peu comme si on me jetait dans la neige, comme la fois ou on a fait de la luge et que j'ai pris une sacrée gamelle parce que j'allais trop vite, j'en ai même un peu pleuré mais pas trop parce qu'au final j'avais pas mal, et c'était bien rigolo.



J'ai pas encore parlé du Père l'Hiver à maman, parce que je sais que je l'embête un peu avec mes histoires de monstre. C'est compliqué pour maman et j'ai pas envie de la fatiguer encore plus. En plus si le Père d'Hiver peut prendre le corps d'Eric, peut-être qu'il voudra se venger si je le dis à maman, et moi le Père l'Hiver, il me fait peur. Alors pour l'instant je dis rien et quand la nuit arrive, je prends Lapinou avec moi et je le serre fort, fort, fort. Mais le Père l'Hiver est là. Lui aussi me serre. Fort, fort, fort.


Dernière édition par Snarkk le Ven 30 Nov - 13:30, édité 7 fois (Raison : modifications)
avatar
Snarkk
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Cess le Mer 28 Nov - 13:29

la petite loupiote que m'a acheté maman
achetée

C'est un nom un peu compliqué je trouve pour une lampe
C'est un nom un peu compliqué, je trouve, pour une lampe

, mais c'est peut-être juste parce que la fin du mot lui ressemble
Je pense que tu pourrais enlever ce morceau de phrase, elle en serait plus belle ainsi, et on comprend sans.

Toutes les nuits avant de m'endormir, je regarde la petite loupiote que m'a acheté maman. Je la trouve très belle – la lampe, mais ma maman aussi elle est jolie. Elle m'a dit que c'était de la sélénite. C'est un nom un peu compliqué je trouve pour une lampe, mais je l'aime bien. Il me fait penser à un autre mot : sérénité. Lui aussi je l'apprécie, j'ai l'impression qu'il y a un bout d'été dedans
Tout ce passage est très touchant dans sa simplicité et la force des émotions qu'il déclenche :coeur:

C'était pas méchant pour elle
C'est pas très clair, ce que ça veut dire

Elle me disait qu'une petite fille courageuse comme moi ne devrait pas avoir peur des monstres, et que les cauchemars disparaissaient toujours au petit matin
devait

ça passerait
Là encore c'est flou ce que tu veux dire

Elle est fatiguée je trouve
Elle est fatiguée, je trouve,

peut-être qu'il voudra se venger si je le dis à maman
virgule après maman



C'est un texte très sensible traité avec beaucoup de tact. Tu as su me faire éprouver un très large panel d'émotions, j'étais vraiment tout à fait dedans. J'ai tremblé, j'ai eu froid, j'ai eu peur, j'ai été la petite fille. Son langage, ses pensées, sont vraiment très bien retranscrites, et encore une fois je le dis avec ce thème ultra délicat je pense que c'est très difficile de faire quelque chose de beau, simple, vrai et délicat tout à la fois, et tu as réussi. Merci.

_________________
Fiche personnelle de Cess
avatar
Cess
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4272
Age : 33
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Snarkk le Mer 28 Nov - 13:35

Je ne suis pas à l'aise avec les virgules. Des fois j'en place trop, d'autres fois pas assez... j'ai du mal à trouver le juste ton.

Merci pour le nettoyage des accords. Niveau concordance des temps, je peux être une vraie catastrophe, et la bêta-lecture m'aidera beaucoup je pense.

Tu ne l'as pas souligné mais je pense que tu l'as compris : il y a beaucoup de répétitions, mais j'ai essayé de me mettre à la place d'une gamine et d'utiliser son niveau/registre de langage.

Je vais le nettoyer en suivant en tes suggestions, puis essayer d'arranger ce qui n'est pas très clair.

Merci pour le retour ! N'ayant été ni une petite fille (ah bon???), ni une victime d'abus, j'ai tenté d'écrire quelque chose de suggestif sans que ce soit trop cru. A la fois pour moi mais aussi pour les éventuelles lectrices, étant donné le nombre hallucinant de filles ou de femmes qui ont subi des violences, quelles qu'elles soient.


Niveau retranscription du langage des gamins, je crois que je m'en sors pas trop mal. Je n'ai pas d'enfants, mais travaillant dans l'éducation populaire depuis de nombreuses années, j'en vois défiler beaucoup.
avatar
Snarkk
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Cess le Mer 28 Nov - 13:46

Les virgules, certaines sont exigées par la grammaire et la compréhension, d'autres sont plus musicales et personnelles...
Les répétitions, je ne les ai pas "vues" comme répétitions, puisque j'entendais une petite fille parler et qu'elles me semblaient naturelles.
Et oui le ton était très bien rendu.
Je ne pense pas que c'est parce qu'il y a beaucoup de femmes et donc de lectrices victimes d'abus qu'il faut édulcorer.
Par contre un enfant met un filtre sur ces violences pour survivre et une partie de lui la jugule, et il pense et ecrit comme tu l'as fait, sans crudité. Du coup c'est une écriture suggestive qui convient bien à un point de vue d'enfant je pense.

_________________
Fiche personnelle de Cess
avatar
Cess
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4272
Age : 33
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Snarkk le Mer 28 Nov - 14:32

Disons qu'en ce moment, sociétalement parlant le sujet est sensible. Il peut également l'être, intimement, pour de nombreuses personnes. Arriver sur un forum et pondre comme premier AT cette... chose mrgreen n'est pas forcément évident de mon point de vue. Il ne s'agit pas d'édulcorer, puisque ça reste très violent - même filtré tant bien que mal par les mots de cette petite fille - mais de ne pas non plus débarquer avec de trop gros sabots.

Merci encore pour tes commentaires. J'ai donc édité directement sur le premier post, je vais tout de même jeter un oeil au règlement, voir si c'est dans les usages. :pff:
avatar
Snarkk
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Nimue le Mer 28 Nov - 22:48

@Snarkk a écrit:Toutes les nuits (Soirs ?) VIRGULE avant de m'endormir, je regarde la petite loupiote que m'a achetée maman. Je la trouve très belle – la lampe, mais ma maman aussi elle est jolie. Elle m'a dit que c'était de la sélénite. C'est un nom un peu compliqué, je trouve, pour une lampe, mais je l'aime bien. Il me fait penser à un autre mot : sérénité. Lui aussi je l'apprécie, j'ai l'impression (Sonorité par top) qu'il y a un bout d'été dedans. Moi j'aime bien l'été. Il fait chaud, on peut courir dehors plus longtemps et la maîtresse nous gronde pas parce qu'on est pas obligés de mettre notre veste à l'école.

Ce qui est bien avec ces lampes, c'est qu'on peut les regarder tout le long (Mal dit/pb de compréhension) sans que ça nous fasse mal aux yeux. J'ai essayé avec d'autres ampoules, mais à chaque fois je devais arrêter au bout de quelques secondes VIRGULE tellement ça me donnait envie de pleurer.

Et puis cette lampe VIRGULE elle est magique. C'est maman qui m'a dit ça. Des fois VIRGULE elle raconte des bêtises parce qu'elle croit que je suis trop petite pour comprendre, mais cette fois elle a raison. Maman dit que la lampe éloigne les monstres et les mauvais rêves. C'est vrai, mais ça ne marche que quand elle est allumée. Dès qu'elle s'éteint VIRGULE je sais que je vais sentir comme des petites bêtes courir sur mon corps, et je n'aime pas du tout parce que c'est trop bizarre.


Depuis quelques temps VIRGULE je veux qu'elle soit allumée toute la nuit. Au début VIRGULE maman ne voulait pas. C'était pas méchant de sa part, mais moi ça me faisait très peur. Elle me disait qu'une petite fille courageuse comme moi ne devait pas avoir peur des monstres, et que les cauchemars disparaissaient toujours au petit matin. Mais j'ai pleuré et pleuré et encore pleuré. C'était pas un caprice comme quand j'ai voulu le petit chat mais que finalement on a pas pu le prendre parce que c'était trop compliqué d'avoir un animal à la maison PHRASE TROP LONGUE. Là VIRGULE je pleurais pour de vrai. Alors maman elle m'a dit que les cauchemars disparaitraient au bout d'un moment mais qu'elle était d'accord pour me laisser la lampe allumée, au moins pendant un temps. Et puis comme maman travaille beaucoup la nuit, je crois qu'elle aime bien savoir que je suis rassurée, même si c'est grâce à une lampe.

De toute façon VIRGULE je vois que c'est compliqué pour elle. Elle est fatiguée, je trouve VIRGULE mais ça doit être normal quand on travaille la nuit plutôt que de dormir comme les autres gens font, mais elle m'a dit qu'elle n'avait pas le choix, qu'à son travail il fallait copiner pour travailler de jour PHRASE TROP LONGUE. Moi VIRGULE j'ai des copains et des copines, et c'est vrai que je ne les vois que la journée à l'école, pas la nuit. Alors j'ai dit à ma maman que si elle voulait, je pouvais lui prêter mes copains et mes copines, comme ça elle pourrait travailler le jour et se reposer la nuit. Elle a rigolé et m'a embrassé, puis elle a un peu pleuré aussi, mais elle n'était pas en colère. Je dis ça parce que des fois, je raconte ou je fais des bêtises qui l'énervent un peu, comme la fois ou (Où) j'ai fait un caprice parce que j'ai voulu le petit chat qu'on ne pouvait pas prendre à la maison, ou comme quand j'ai fait un joli dessin sur sa commode avec mes feutres.


Ma maman VIRGULE elle a un copain qui s'appelle Eric. Eric VIRGULE c'est pas mon papa. Je sais pas où il est mon papa. Maman elle en parle pas même quand je lui demande, parce que c'est bien embêtant quand à l'école on me demande ce que fait mon père. Elle m'a toujours dit que plus tard elle m'expliquerait, mais je crois que plus tard VIRGULE c'est encore un peu loin.

Eric je l'aime pas, même quand il essaye d'être gentil avec moi. Il se dispute beaucoup avec maman je trouve, mais comme c'est compliqué pour elle, je crois qu'elle le garde, parce que sinon elle se sentirait trop seule. Un peu comme moi je me sens seule quand la lampe s'éteint, même si je serre Lapinou dans mes bras. Lapinou c'est mon doudou, et si tu n'as pas compris que c'est un lapin, t'es vraiment le dernier des crétins !

La nuit VIRGULE je fais des cauchemars que je raconte à Lapinou le matin VIRGULE quand je m'en souviens. Je m'en souviens pas toujours. Des fois VIRGULE je crois que je veux pas trop m'en souvenir, parce que sinon ça me rend triste. Je rêve que des bebettes se déplacent le long de mon corps, parfois elle me pincent, parfois elle me touchent, parfois elles veulent même rentrer à l'intérieur de moi mais là je crie VIRGULE tellement que ça me fait mal, et en général je me réveille. Quand je me réveille VIRGULE il y a le Père l'Hiver.


Le Père l'Hiver VIRGULE c'est le plus gros de mes monstres. Celui que j'arrive jamais à battre. C'est le seul qui a pas peur de la lampe, alors que c'est une lampe magique. Peut-être que lui aussi c'est un monstre magique, je sais pas trop. En tout cas VIRGULE il me fait très peur, parce qu'il est souvent là les nuits (La nuit ?). Y a même des fois où je le sens s'approcher. Moi je regarde la lampe, et elle brille de sa petite lumière rassurante, mais quand j'entends ses pas VIRGULE je suis plus rassurée du tout. J'ai peur. Alors je serre Lapinou entre mes petits bras, je ferme les yeux très très forts et je prie pour que la loupiote reste allumée. Mais le Père l'Hiver VIRGULE il arrive toujours à l'éteindre. Le Père l'Hiver, c'est un monstre tellement fort qu'il arrive à se faire passer pour Eric, le copain de maman que j'aime pas vraiment parce qu'il se dispute souvent avec elle et qu'il essaye d'être gentil avec moi mais que ça marche pas trop PHRASE TROP LONGUE. Mais ça peut pas être lui, parce qu'Eric il parle, même si c'est pour dire des choses pas très gentilles à ma maman. Pendant que les petites bêtes courent sur moi, le Père l'Hiver VIRGULE j'ai plutôt l'impression qu'il grogne, comme un vieux chien qui aurait de l'asthme, comme mon copain Bastien à l'école, qui est obligé de prendre du vent toline – c'est un vent spécial, un peu magique – pour pas s'étouffer. Des fois comme j'ai déjà dit j'ai trop mal alors je crie et là VIRGULE le Père l'Hiver VIRGULE il arrête de grogner. Il me regarde avec des yeux tout bizarres, presque un peu tristes et puis il s'en va mais il rallume jamais la lumière. Je crois que même s'il peut éteindre la lampe, le Père l'Hiver VIRGULE il a quand même un peu peur d'elle.


Je l'ai appelé le Père d'Hiver (Le père L'Hiver ou le Père d'Hiver du coup ?) parce qu'à chaque fois qu'il arrive VIRGULE j'ai l'impression que toute la chaleur de mon corps elle disparaît, pfiout, d'un coup ! C'est un peu comme si on me jetait dans la neige, comme la fois ou (où) on a fait de la luge et que j'ai pris une sacréE gamelle parce que j'allais trop vite, j'en ai même un peu pleuré mais pas trop parce qu'au final VIRGULE j'avais pas mal et c'était bien rigolo.

J'ai pas encore parlé du Père d'Hiver à maman, parce que je sais que je l'embête un peu avec mes histoires de monstre. C'est compliqué pour maman et j'ai pas envie de la fatiguer encore plus. En plus VIRGULE si le Père d'Hiver peut prendre le corps d'Eric, peut-être qu'il voudra se venger si je le dis à maman, et moi le Père d'Hiver, il me fait peur. Alors pour l'instant VIRGULE je dis rien et quand la nuit arrive, je prends Lapinou avec moi et je le serre fort, fort, fort. Mais le Père d'Hiver est là. Lui aussi me serre. Fort, fort, fort.

Je t'ai fais mes remarques directement dans le texte car pour pas mal, ce sont des problèmes de ponctuations que j'ai relevé. Après, la virgule, c'est toi qui voit si tu penses qu'elle apporte au texte ou pas placée comme ça.
Pour les répétitions, ça ne m'a pas gêné non plus dans le sens où c'est un parler d'enfant, et que du coup, il est bien retranscrit.
J'ai remarqué quelques phrases trop longues qui sont peut-être à redécouper ou réarranger pour aérer la lecture.
Voilà pour la forme bounce

Pour ce qui est du fond, sujet fort délicat sans tomber dans le voyeurisme/salace/répugnant, donc je comprends ta réticence à en dire plus. Et c'est souvent ce qui est imagé et non révélé qui est le plus frappant en fait. Je rejoins @Cess sur le fait qu'une enfant s'exprimera de la sorte et donc je trouve que tu traites habillement la chose, ça sonne "vrai". Il y a eu des passages qui m'ont fait sourire, sur le fait de prêter les copains ou la ventoline, c'est mignon et ça vient "casser" le côté lugubre du texte. Pour d'autres passages, c'est un peu plus sombre mais sans jamais virer au cru donc bien joué. Après, je dois avouer que ce n'est pas le genre de lecture que je préfère, dans le sens où j'ai besoin de lire pour m'évader (quoique je dis ça mais j'ai déjà lu un livre qui s'appelle "Ne le dis pas à maman" qui traite de l'inceste. Ça doit dépendre des périodes de la vie comme tu l'as noté à juste titre en guise d'avertissement). Pour terminer, j'ai beaucoup aimé ce texte, pour toutes les raisons évoquées. Tu as su parler d'une chose dure sans la rendre encore plus vile qu'elle ne l'est, et surtout, tu as réussi à la dire avec des mots d'enfants. J'aime bien ton style d'écriture donc je te lirai à nouveau avec plaisir sunny
avatar
Nimue
Scribtonaute Introduit
Scribtonaute Introduit

Féminin Messages : 160

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Snarkk le Mer 28 Nov - 23:08

Alors pour certaines virgules - et je pense que ça rejoindra le constat des phrases trop longues - c'est clairement dans l'idée de retranscrire le parler d'un enfant relativement en bas âge.


Exemple : "Et ben aujourd'hui, à l'école avec la maîtresse on a commencé a voir comment c'était fait à l'époque des rois de la France et puis après Ethan il a fait tomber son stylo alors que c'était pas trop le moment donc la maîtresse elle l'a grondé et puis après on a terminé la leçon, et c'était bien. Après c'était la récréation et je m'a disputé avec Yuri à cause du ballon mais c'est pas grave parce qu'à la fin je savais qu'il l'a pas fait exprès donc on a continué à jouer et puis c'était l'heure de manger, mais à la cantine c'était pas bon".

C'est du phrasé de mec sous amphétamines en fait. mrgreen

Bon ce côté phrase trop longues, je l'ai aussi dans d'autres registres, mais permets-moi de sortir un joker pour cette fois.  mrgreen

Merci d'avoir pointé du doigt certaines phrases mal dites, en effet, je vais corriger ça de ce pas. Et merci pour l'appréciation sur le fond !

EDIT : J'ai tout de même rajouté un paquet de virgules. Sur les trois phrases trop longues que tu soulignes, je garde la première et la dernière telles qu'elles sont, car je trouve qu'elles correspondent au phrasé décrit ci-dessus. La deuxième est par contre mal agencée, tu as bien fait de la pointer.
avatar
Snarkk
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Cess le Mer 28 Nov - 23:31

Pour ma part, je trouve les phrases longues et sans virgules (sauf celles que j'ai ajouté quand c'était vraiment trop peu fluide) tout à fait propres au langage d'enfant.

_________________
Fiche personnelle de Cess
avatar
Cess
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4272
Age : 33
Localisation : Berzé-la-Ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Dewen le Ven 30 Nov - 11:05

Plop !
Depuis quelques temps,
quelque temps, il me semble
que les cauchemars disparaitraient
disparaîtraient
Mais elle m'a dit qu'elle n'avait pas le choix, qu'à son travail il fallait copiner pour travailler de jour. Moi, j'ai des copains et des copines, et c'est vrai que je ne les vois que la journée à l'école, pas la nuit. Alors j'ai dit à ma maman que si elle voulait, je pouvais lui prêter mes copains et mes copines, comme ça elle pourrait travailler le jour et se reposer la nuit.
haaaaan c'est trop chouquette
Elle a rigolé et m'a embrassé, puis
c'est bien une petite fille qui parle ? embrassée, du coup :)
Je rêve que des bebettes se déplacent
bébêtes ?

Au vu du titre et de l'avertissement, je m'attendais un peu au thème qui allait être abordé, mais ça n'empêche pas que... wow. J'étais vraiment dans le texte, je l'ai trouvé riche et touchant, parfois dur, parfois juste trop mignon, et le thème est traité avec, comme le dit @Cess, beaucoup de tact. On ne tombe, selon moi, jamais dans ce que les filles ont appelé le voyeurisme, ça reste simple. Je ne sais pas vraiment comment décrire mon ressenti sur ton texte. Je l'ai aimé, ça c'est sûr, notamment pour sa simplicité, sa narration, ces petits moments (les copines, le vent toline...) qui font sourire et rappellent l'enfance, pour la façon dont le thème est traité, avec délicatesse et des mots d'enfants (je trouve). En un mot : merci pour ce texte.
À bientôt :)

_________________
Je suis la connerie de votre intelligence. – @Miaous

"Il y a trois règles à respecter pour écrire un roman. Malheureusement, personne ne les connaît."
William Somerset Maugham
avatar
Dewen
Scribtonaute de l'extrême
Scribtonaute de l'extrême

Féminin Messages : 6205
Age : 18
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Snarkk le Ven 30 Nov - 13:32

Merci pour les corrections et pour l'appréciation !

Il y a malheureusement un certain nombre d'accents, notamment circonflexes, que je zappe. Des fois parce que je les oublie, mais d'autre fois c'est à cause de mon... clavier, qui n'est point français. Du coup ça engendre des coquilles. ^^
avatar
Snarkk
Scribtonaute Néophyte
Scribtonaute Néophyte

Masculin Messages : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Luptinote le Ven 7 Déc - 18:33

Je me suis doutée du thème aussi, du coup j'ai lu prudemment, et ta plume est très très belle. J'ai fait l'impasse sur le thème, j'ai survolé la fin, mais tu as un vrai beau style. Bravo.

_________________
« Il faut que les phrases s’agitent dans un livre comme des feuilles dans une forêt, toutes dissemblables en leurs ressemblances. » Flaubert

Scutigère véloce : la bête à abattre
avatar
Luptinote
Maître Scribtonaute
Maître Scribtonaute

Féminin Messages : 4281
Age : 23
Localisation : Suivez la souris jaune !

Revenir en haut Aller en bas

Re: [MALAISANT] Le Père l'Hiver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum